Digital : Afrobytes à Hong-Kong

By ANA On 2018-02-08 15:39:34

Afrobytes ne cesse de grandir. Les succès obtenus par cette plate-forme lui ouvrent les portes vers l’international.
Rudy Casbi
Afrobytes s’exporte. Après Paris, New-York et San Francisco, c’est Hong Kong qui s’apprête à accueillir le forum Afrobytes spécialisé sur le digital pour le continent africain. «Grâce à notre partenaire R+I basé à Hong Kong opérant dans le digital, Afrobytes continue sa progression », explique Ammin Youssouf, co-fondateur d’Afrobytes. Intégré dans le plus grand incubateur hi-tech de Paris, Afrobytes poursuit inexorablement sa montée en puissance. «Lorsque nous avons démarré notre activité, ce n’était pas simple de démarcher les influenceurs digitaux», explique Ammin Youssouf. Puis il poursuit: «Aujourd’hui, nous avons associé plusieurs entreprises. Njoki Gichinga, qui est membre de I-hub au Kenya, se joindra à nous pour cet événement à Hong-Kong», détaille-t-il. Hong-Kong: un atout majeur pour la Chine Pour cet Afrobytes prévu demain, 150 participants sont attendus. «Cet engouement pour la tech africaine nous rend heureux. Cela prouve l’intérêt des acteurs économiques pour l’Afrique», explique Ammin Youssouf, co-fondateur d’Afrobytes. L’organisation de cet événement révèle aussi le rôle particulier de Hong-Kong dans la promotion des investissements chinois à l’étranger. Selon le ministère chinois de l’économie, 60% des investissements de l'empire du Milieu transitent par des fonds d’investissement implantés dans l’ancienne colonie britannique.


 
Rudy Casbi
Crédit photo : Ammin Youssouf, co-founder of Afrobytes / co-fondateur d'Afrobytes
Tags: 

Related post

2018-02-14 12:32:06

La Gambie revient da...

2018-02-13 11:00:41

Coris Bank «Notre o...

2018-02-08 15:39:34

Digital : Afrobytes ...

2018-02-07 17:47:10

Algérie : Le patron...

Newsletter

Subscribe to our newsletter

Featured Video

February, 26th 2018

February, 26th 2018

February, 26th 2018

View all